23 avril 2010

Thomas ne pouvait pas faire autrement, il n'était pas capable de plus, il ne voulait pas extérioriser ses sentiments à part dans son écriture qu'il ne supportait pas et qu'il détruisait au fur et à mesure.Il voulait un chef d'oeuvre ou rien, l'écriture simple il ne l'aimait pas, il lui fallait écrire d'une façon complexe, parfaite selon un idéal intériorisé qu'il s'était donné.Pour l'amour, il en était ainsi, il ne voulait pas d'un amour simple et fort, il lui fallait un amour si grand, si pur qu'aucune femme ne pouvait comprendre.Il... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2010

C'était le grand silence, c'était la grande ignorance.Que pensait-il dans son ermitage, que faisait-il ? Etait-il au jardin avec un livre, était-il en haut dans son bureau avec son téléphone, était-il au milieu de ses roses aux doux parfums, était-il chez sa soeur ou en ballade avec ses petits enfants. Elle enviait sa soeur qui pouvait aller chez son frère au gré de ses désirs, même les voisins entraient librement chez lui !Elle était toujours l'invitée ; si elle avait demeuré chez lui pas de grand changement, tout lui était étrange :... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2010

Oublier, oublier, dormir, dormir, dormir !Il y avait eu trop de bousculements dans sa vie, trop de chamboulements avec ces événements de Mai 68.Rosine avait besoin de revenir " chez elle ", elle souffrait de cette condamnation de sa mère et de ses tantes, toutes scandalisées par son divorce, elles n'allaient pas changer aussi facilement, quand on est bien-pensant on le reste et on va manifester pour soutenir De Gaule. Elles se réunissaient chez sa mère, ces femmes obsédées par la religion, la bienséance, les traditions et... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2010

Il avait tout vu à la télévision, tout ce qu'on avait bien voulu montrer :cette immense colère, les jeunes dans la ville avec les pavés, les jeunes attaquant les forces de l'ordre, les voitures brûlées, les barricades, la grève des étudiants, les réunions dans les amphithéâtres, les jeunes en ébullition réclamant à corps et à cris leurs libertés.Il était ahuri, il ne reconnaissait pas le quartier latin où il avait habité lors de son premier poste à Paris.Il ne savait plus quoi penser, lui l'homme de l'ordre mais aussi lui qui avait... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2010

Il avait bien chassé, bien couru, bien dragué, bien séduit, c'était un champion et pourtant à cette heure du passé, il s'interrogeait :" Avait-il aimé ? " impossible de savoir la réponse, peut-être que lui-même ne savait pas.A cette heure du passé, il était confronté au vide d'une vie, un vide affectif, un vide relationnel. Il s'était retiré dans le village de son enfance et dans la maison de ses premiers pas, il se trouvait triste, il n'avait pas intégré cette vieillesse qui arrivait à grands pas, avec ses douleurs... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2010

Pas de nouvelles de Thomas, il ne voulait pas téléphoner, elle non plus... Quinze jours s'étaient écoulés, des journées un peu tristes dans cet appartement.Heureusement pour Rosine, il y avait eu le travail ; finalement elle s'était embauchée à l'hôpital, c'était le seul endroit où l'on pouvait avoir un CDI rapidement, le seul endroit où elle se sentait utile. Le travail était dur et répugnant, en principe elle devait faire le ménage seulement très souvent elle devait remplacer une aide soignante, elle apprenait sur le tas ( mais le... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 avril 2010

Rosine s'était endormie sous le grand tilleul, elle était déçue, elle avait rêvé qu'elle volait très loin, très haut, elle avait rêvé de légèreté mais elle était là, les deux pieds sur le tabouret dans la lourdeur de son corps car elle ne faisait pas de sport. Elle aurait aimé aller à la piscine mais son maillot de bain était resté à Lyon.Ils n'allaient jamais au cinéma, lui ne voulait pas affronter les salles obscures, elle aurait pu aller seule mais elle avait oublié son existence. Ils n'allaient jamais à l'hôtel, au restaurant, aux... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2010

Le galetas était sous la charpente du toit, par les lucarnes très basses, on dominait toute la cour ; c'était la cachette de l'enfance de Thomas, le lieu d'observation et d'exploration car il y avait des objets du passé et quelques articles de journaux. Il grimpait en haut par l'échelle pour ne plus entendre la mère, pour être enfin chez lui. Cet immense espace sans mur de séparation, sans meuble était le lieu où se cachaient les souris pendant la nuit, tout était poussiéreux, impossible de faire le ménage là dedans. C'était le lieu... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2010

Aller du côté de la vie, faire plaisir à son corps, le nourrir, écouter ses désirs. Que demandait Rosine, elle n'était pas si exigeante, non vraiment elle ne souhaitait pas une vie libertine, chacun son choix, elle était vite rassasiée, l'amour de Thomas lui suffisait, en somme elle savait qu'elle avait besoin de stabilité.Parfois son regard sur les autres était soupçonneux et elle craignait qu'on la prenne au piège, elle se rappelait d'un chien qui était revenu du bois en traînant un grand piège à renard, la patte blessée et tout le... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2010

Une montagne escarpée inviolable, rocheuse, pierreuse, inhospitalière perdue dans le ciel bleu mais elle brillait sous le soleil quand son sommet était couvert de neige. Elle était trop solitaire, trop distante ; quelques guides de haute montagne connaissaient ses passages secrets et les quelques pitons où l'on pouvait pendre la corde.Ils avaient l'expérience de ses surplombs dangereux là où l'alpiniste semblait perdu au dessus du vide mais ils n'emmenaient aucun débutant.Mais la femme présomptueuse n'avait l'expérience que des... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :