23 janvier 2008

9 12 2007

Me voici sur le bateau " Casanova ", on a tardé pour venir, nous sommes en Décembre; ils ont choisi une cabine à hublot, on peut voir la mer noire sous la pluie.Je ne sais pourquoi j'ai accepté cette invitation moi qui suis casanière et n'aime pas être dérangée dans mon travail ! Je monte sur le pont qui se trouve au dixième étage, le vent froid souffle très fort, la mer est agitée et le pont est squatté par des hommes dont je ne comprends pas la langue.Une mère agitée j'ai toujours vécu ainsi, un rien me fait réagir, un rien... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2008

10 12 2007

J'ai bien dormi sur cette couchette malgré mon gendre qui a beaucoup toussé, nous arriverons à La Goulette à 11heures au lieu de 8 heures,  c'est la mère agitée. La cafétéria : c'est la première fois que je prends la file pour me servir d'un café avec un croissant, une fois n'est pas coutume, je suis mon gendre qui tâtonne et ma fille est embarrassée avec ses deux plateaux; il y a une belle vue sur la mer, c'est tout vitré de son côté. Je regarde Mouldi et je crains que le café verse sur son pull .On remplit les fiches de police,... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2008

11 12 2007

Ghardimaou par Aïn-Draham, les montagnes de chênes lièges sont magnifiques et la route a été élargie , elle est correcte, ce n'est plus la route dangereuse à épingles à cheveux, ce n'est plus la route de conduite sportive dont ma fille m'a parlé. Après Djendouba la route vers l'Algérie est large, les eucalyptus ont été coupés et replantés plus loin .Nous sommes bien reçus chez l'oncle de mon gendre, la maison est carrelée et faïencée mais humide, il pleut aussi par ici et le réchaud à pétrole est éteint... La rue est calme, ce n'est... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2008

12 12 2007

Tabarka est dans le noir, c'est le déluge, l'eau ruisselle de partout ! On ne change pas de menu car avec la tempête en mer les bateaux ne sont pas partis à la pêche. On est allé au belvédère, le vent emporte tout, un homme nettoie la plage et fait du feu, Claire essaie de prendre des photos mais le vent est très fort.L'après midi départ pour le lac avec son eau boueuse ou laiteuse et ses carcasses d'arbres... il manque beaucoup de lumière mais Claire s'acharne à photographier.Tamra et ses mines de fer, sa terre rouge toute retournée,... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2008

13 12 2007

Mon gendre veut aller à la montagne malgré la pluie mais la route est toujours effondrée à la même place, ce doit être très difficile de réparer. Les lauriers roses bordent la route de chaque côté mais ce n'est pas la saison de floraison, pour le moment ils se gavent d'eau .Montagnes, vallées, gouffres, précipices, chemins tortueux, troupeaux de bêtes à cornes, hommes et enfants pressés de rentrer sous la pluie. Arbres verts, arbres puissants, arbres majestueux, arbres bien vivants et bien nourris.On arrive à Amdoum, la zone des... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2008

14 12 2007

Nefza et puis on prend la route de la montagne, le pont est réparé mais l'oued est en cru, Claire prend une photo, on passe doucement ! On grimpe, on passe à côté d'un douar accollé à la montagne rocheuse; la route est maintenant goudronnée, ils l'ont connu en piste. Faut-il grimper ou suivre la vallée?Claire souhaite grimper mais Mouldi lui dit :" Non, là-haut, c'est l'oeil du serpent " elle se souvient !  Il faut prendre en bas vers Baurruis, paysages remarquables mais impossibilité de s'arrêter, de chaque côté de la... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2008

15 12 2007

On achète la toile cirée, c'est quand même important pour Claire ! Mouldi fait les photos pour refaire son passeport périmé .On emmène la voisine au souk, sur un kilomètre la route moutonne de têtes d'hommes et de femmes mêlés aux animaux; dans l'espace clôturé la foule est encore plus importante, on peine à s'arrêter pour faire descendre madame la voisine. Pour éviter un grand tour , on doit faire demi-tour et repasser dans la foule serrée; deux ou trois policiers cherchent à ouvrir le passage aux voitures.ça se voit que c'est la... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2008

17 12 2007

Snoussi ! elle préférerait aller à Bizerte; enfin on grimpe les montagnes mais le temps se gâte ...Claire sort de la voiture, ses mains sont gelées et elle dit que c'est un temps de neige, on y voit de moins en moins, on passe à Tébénia c'est déjà le grésil et quand on avance c'est les rafales de neige qui tourbillonnent.On ne peut reculer, on avance doucement mais dans les montées et dans la descente verticale pour entrer à Aïn-Dhram Claire est obligée d'aller au pas et de passer la première vitesse.ça glisse... toutes les voitures... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2008

18 12 2007

On veut aller faire les courses au marché couvert, on passe à Monoprix puis on tourne à droite. Mais on aurait dû prévoir, impossible de passer, c'est la veille de l'Aid, on ne voit que des têtes humaines... il y a des étalages de chaque côté de la rue, on ne peut ni avancer, ni se garer donc on renonce à faire les courses, on verra cet après midi .Vers 14 heures, on part à Nefza mais c'est le même problème, une difficulté extrème à traverser la ville car il y a des marchands ambulants de chaque côté de la rue. Il n'y a pas d'autre... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2008

19 12 2007

On se lève de bonne heure, c'est la fête on va la passer à Ghardimaou mais par où traverser les montagnes, y a t-il encore de la neige à Ain-Draham ? On décide de traverser vers Snoussi et Balta, personne sur la route.Quand on redescend sur le versant sud c'est étrange, c'est un mirage comme une mer blanche à cause de la brume : dans cette mer il y a une multitude de fumées bleues. Pourquoi tous ces feux, font-ils déjà le méchouï ou bien brûlent-ils les déchets car les feux se trouvent tous en dehors des maisons. Nous ne comprenons... [Lire la suite]
Posté par Nicole Chaabi à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]