Youssef partit à Tunis comme il le souhaitait, son père se mis en rapport avec ses frères de France qui avaient des filles à marier, ils firent des propositions au neveu qui jeta son dévolu sur la plus jeune et la plus jolie. En attendant, il trouva la vie agréable à Tunis et s'habitua facilement au travail d'aide cuisinier dans un grand hôtel, il oublia complètement Malika comme si elle n'avait jamais existé.
Elle, ne l'oubliait pas mais il fallait survivre à ce désastre, elle reprit contact avec sa copine dont le frère vivait en Normandie, elle l'avait aperçu plusieurs fois pendant les vacances mais comme elle était promise ils avaient peu parlé, il était plus jeune, plus beau, plus sociable que Youssef, il riait et aimait beaucoup plaisanter!
Trois mois passèrent on fit à nouveau des fiançailles et les deux familles se rassemblèrent, la fête fut animée mais Malika était mélancolique assise sur son haut fauteuil auprès d'un fiancé un peu intimidé.  Puis on refit les préparatifs du mariage qui aurait lieu en Tunisie quand la famille serait prête. Au fond d'elle, Malika se lamentait sur la perte de Youssef, à jamais perdu !   Elle savait que lui aussi avait choisi la facilité en se mariant avec sa cousine ce qui allait lui permettre de réaliser son rêve de vivre à l'étranger.
Deux mariages d'intérêt donc deux mariages de raison, elle savait que même si elle allait s'habituer à Hossen, rien ne remplacerait Youssef avec tous ses défauts, ceux ci connus de tous loin de lui faire horreur, lui paraissaient tout petits. Buveur, coureur et fainéant, il lui avait dit cela un jour de délire.
Elle habiterait probablement à Rouen et lui habiterait probablement Evry; quelle tête elle ferait si un jour elle le voyait aux bras de sa femme, elle savait qu'elle serait jalouse encore longtemps et peut-être toujours comme si on lui avait volé un trésor mais personne ne lui avait rien volé, lui s'était trompé. Il n'aurait jamais dû faire ce cinéma, lui promettre l'amour alors qu'il se savait instable et cynique. Il n'en avait pas le droit !